Leucate, juste magnifique

Leucate, juste magnifique

“Combien de volontaires pour Leucate ? Ah oui, ce sera dimanche 7, lever vers 6h et quelques pour se retrouver à 7h15 au club, charger la remorque et partir. Ouh que c’est timide. Il va faire beau, alleeeeeez, un superbe soleil, et 19°c ! Non, ne regardez pas Google, ils racontent n’importe quoi.”

Bref, 8 vaillants guerriers et guerrières, armés comme il faut pour affronter le vent de Leucate. Réveil qui sonne beaucoup trop tôt pour un dimanche, pas assez de caféine, le trajet aller s’est fait dans un calme olympien.

Fred étant déjà sur place avec son van, il nous montre une belle photo le matin même, pas de pluie à l’horizon alors que Google l’avait prédit (et oui on l’avait dit), mais faut pas non plus rêver, à l’arrivée le froid humide nous a saisi comme des tournedos (ou steaks de tofu pour les vegans).

Se préparer le plus vite possible, inscription sur le 35 kms pour les plus courageux, le 25 kms pour les plus raisonnables, et zou, vite rouler pour se réchauffer (8-9°c humides, et heureusement pas de vent).

Une portion très plate, un peu de route, et vlan ! Un rampaillou qui pique pour monter jusqu’au plateau ! Ca y est, on a chaud ! Quelques jolis sentiers, des chemins aménagés avec des murets en pierre sèche, ça change de Palaja et c’est tant mieux, c’est ce qu’on était venus chercher ! Les paysages sont superbes, jusqu’à la descente sur cette petite plage et sa barque abandonnée (coquillages et crustacés).

Ca remonte un peu, ça passe un coup sur un chemin goudronné (ou ce qu’il en reste), un coup en bord de champs, et même un passage génial sur le haut d’un muret en pierre, plutôt étroit il faut faire gaffe, pendant une bonne centaine de mètres. Un régal, pas de dénivelé de fou (400 m D+ pour le 25, 600 pour le 35), mais c’est vraiment plaisant. Une autre façon de rouler.

Au gré des boucles, les deux parcours se mêlent régulièrement, et la tentation d’aller faire une petite boucle en plus est grande tant les paysages sont beaux. Perso, sur le 25, on n’a pas résisté à aller sur la boucle du 35 sur une petite pointe adorable, mettre les roues en bordure de l’étang sur les débris de coquilles d’huîtres.

Arrivée au ravito en haut, à côté du Phare du Cap Leucate. Juste magnifique.

Le froid l’emporte, on ne reste pas longtemps, direction la suite du parcours. AH un joli resto, on peut réserver pour ce midi ? C’est complet ? Bon bah tant pis on reviendra une autre fois.

Allez, le 25 kms s’est transformé en 29 kms tellement l’envie d’aller voir “au bout” était forte. C’est fini, le soleil est là, entre deux nuages, on en a pris plein les yeux de ces magnifiques paysages qui surplombent la mer. Merci à l’organisation pour leur accueil chaleureux et leur travail.

Un album pour voir toutes les photos prises sur le 25 kms.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.